L’ÉQUIPE – ALBAN-LIONEL

expert-alban-2

Cofondateur de Rayon de Culture et créateur de culture&sens en 2007. Avant, j’ai été auditeur financier pendant 9 ans et excel ne me manque pas vraiment… J’adore me promener en imaginant des tranches de vie des gens que je croise.
J’aimerais pouvoir dire un jour que j’ai écrit un livre. Pour l’instant, je me contente d’en lire.
J’ai longtemps joué au ballon-balai qui n’a rien à voir avec le curling mais qui est plutôt une sorte de hockey sur glace en chaussures. Maintenant, je joue au rugby.

A Paris, son lieu culturel favori est :
La Comédie Française, le Palais Garnier et la Maison Rouge.

Quand vous vous promenez dans Paris, vous avez toujours sur vous :
Mon téléphone, mon pass navigo et un journal ou un livre.

Votre quartier préféré pour vous promener est :
Le parc Montsouris, la cité universitaire et le Marais.

Votre restaurant préféré est :
Le B31 près de la Maison de la Radio. On y mange très bien et le patron a un rire à nul autre pareil. Dans le registre cantine improbable : la Table de Bezout dans le XIVè.

Vous rêveriez d’y croiser :
Edouard Baer ou Philippe Noiret.

Pour leur dire :
Racontez-moi des histoires.

livre-telSi Paris était une œuvre de fiction : :
Au bonheur des dames de Zola, Le Boléro de Ravel et La promesse de l’aube de Romain Gary parce quand le soleil se lève, la ville nous fait une promesse qu’elle ne peut tenir une fois la journée venue.

Si Paris était une saison :
Quand il fait beau et sec, l’hiver peut être magnifique. Mais comme c’est rare, c’est le printemps quand les terrasses, les bermudas et les baskets revivent enfin !

Si Paris était une femme :
Josephine Baker parce que « son pays, c’est Paris ».

Si Paris était un homme :
Henri IV pour sa truculence, son appétit et sa volonté.

S’il y a une chose que vous n’aimez pas à Paris :
Les deux roues qui, comme « ils sauvent la planète », se croient tout permis. Et aussi la condescendance, le plus souvent sans aucun fondement, de certains parisiens.

En revanche, vous aimerez toujours Paris pour :
Sa majesté, son ambition et sa vitalité. Et aussi pour les quais la nuit qui sont à jamais féériques.

En conclusion pour vous Paris, c’est :
Un livre d’Histoire à ciel ouvert mais aussi un recueil d’histoires dont les plus belles restent à écrire.

lequipe-alban

photos-paris-alban2

 
expert-alexis-2-xs expert-alban-2-xs expert-laure-xs

Voir les autres experts