To Pimp A Butterfly

topimpabutterfly

 

 

 

 

 

SOUL, VIBRANT, ENGAGE, CHEF D’OEUVRE
De : Kendrick Lamar
De ce rappeur californien de 27 ans, l’on attendait peu ou presque. La critique, déjà, avait pourtant encensé en 2012 son précédent album, Good Kid, M.A.A.D City. Le résultat, un hip hop contemporain aux accents electro, glacé, nous avait laissé indifférent. Les ravages de la vieillesse, avait-on pesté d’incompréhension.
Avec une semaine d’avance, To Pimp A Butterfly est disponible en ligne, prenant de cours les leaks, ces inendiguables fuites qui répandent gratuitement avant leur sortie les œuvres sur le net. Et le résultat, aussi inespéré qu’inattendu, élève de fait Kendrick Lamar au rang des (très) grands. Un patchwork composite (pas moins de 18 producteurs au compteur) dont la richesse se dévoile un peu plus à chaque nouvelle écoute. Plus étonnant, l’œuvre impressionne par son homogénéité et s’écoute d’un (long) fil. Viscéralement soul et engagés, colorés de teintes P-Funk (Wesley’s Theory avec George « Parliament-funkadelic » Clinton), ou jazz (For free, qui porte bien son nom), les 16 titres qui composent ces 1h20 de musique, pourraient bien finir entre Marvin Gaye et Gil Scott Heron, entre The Roots et les productions de J Dilla sur les playlists des œuvres majeures de la Great Black Music. Avec To Pimp A Butterfly, Kendrick Lamar, que l’on croisait récemment sur la scène du concert de lancement du dernier Prince, signe un chef d’œuvre.

Ce coup de cœur est attribué par Alexis.

On a aussi aimé :
L’album le plus attendu est sans conteste le nouveau Sufjan Stevens, Carrie & Lowell. Après une escapade en terres « electro », l’américain revient avec un disque de folk intimiste servi de mélodies enfantines susurrées de voix d’ange. Avec Sound & Color, un deuxième album irradiant de blues sudiste, il y a fort à parier qu’Alabama Shakes accède à un large et mérité succès.  Surprise de la fin mars, l’annonce faite par Prince d’un album produit pour Judith Hill, sa nouvelle protégée, une ex-choriste de Michael Jackson de 30 ans. Le soir même, l’album Back in Time, était mis en ligne gratuitement. Soient 10 titres de soul et de funk à l’ancienne, avec section-rythmique-qui-groove et arrangements savants de cuivres. Un délice.