Musée Picasso

LE RETOUR DU GÉNIE CATALAN À PARIS

2014-11-Picasso-Hôtel-webParmi les événements de l’automne parisien, au premier rang desquels figurent l’ouverture de la Fondation LVMH, construite par Frank Gehry dans le bois de Boulogne, la réouverture du musée de Picasso, après cinq ans de travaux, était très attendue. Et le suspense a duré d’autant plus que la date a été plusieurs fois repoussée, sur fond de polémique avec la directrice du musée, qui a finalement été congédiée mais qui a tout de même réalisé le nouvel accrochage du lieu. Entièrement rénové, agrandi, le superbe Hôtel Salé, l’un des fleurons de l’architecture du XVIIème siècle dans la capitale, qui avait ouvert en 1985, s’offre une seconde jeunesse. Heureusement, la rénovation a conservé le travail qu’avait fait l’architecte d’origine algérienne Roland Simounet lors de la première transformation de l’hôtel particulier, avec des volumes simples, des lignes et des couleurs qui souvent rappellent les suds de Picasso et se marient parfaitement aux magnifiques meubles et luminaires de Diego Giacometti. C’est donc un immense plaisir de retrouver Picasso dans ses nouveaux murs, au fil d’un parcours entièrement repensé qui, dans les étages bas, évoque les différents ateliers de l’artiste, et dans les étages nobles, propose une découverte chronologique de l’œuvre de ce génie qui mourut à l’âge de 92 ans (en 1973) et ne cessa de réinventer son art, aussi bien dans la peinture, la sculpture que le dessin et la gravure. Nouveauté aussi, les combles du musée, qui auparavant hébergeaient les bureaux et les archives, ont été libérées pour présenter les œuvres que Picasso collectionnait, parmi lesquelles Renoir, Degas, Cézanne ou même Chardin, et qui l’ont beaucoup inspiré. On avait presque oublié le nombre de chefs-d’œuvre que possède le musée Picasso, à moins que ce ne soit ce nouvel écrin qui nous les fasse redécouvrir sous un jour nouveau.

Quand : à partir du 25 octobre

Où : Hôtel Salé, 5 rue de Thorigny, 75003 Paris. Renseignements : 01 85 56 00 36 et www.museepicassoparis.fr

En plus : le catalogue du nouveau musée : Musée national Picasso, coédition Flammarion, 564 pages, 35 €.

On a aussi aimé : la rétrospective Marcel Duchamp. La peinture, même, au Musée national d’art moderne Centre Georges Pompidou (jusqu’au 5 janvier 2015), les superbes aquarelles et gravures de Thomas Schütte à Cahiers d’art (14-15 rue du Dragon, Paris 6ème), jusqu’au 29 novembre ; le monde flottant et merveilleux d’Hokusai au Grand Palais jusqu’au 18 janvier 2015.