9 mois ferme

2013-oct-cinema-4
DRÔLE, GRINÇANT, CARTOONESQUE, TENDRE
De : Albert Dupontel
Avec : Sandrine Kiberlain, Albert Dupontel, Nicolas Marié

Albert Dupontel a réalisé avec 9 mois ferme, comme il le dit lui-même, un drame rigolo. Un drame parce qu’une juge BCBG, carriériste et archi-célibataire qui se retrouve enceinte, suite à une nuit de beuverie, d’un voyou accusé d’un crime horrible, c’est un drame. En tout cas, à ses yeux à elle, cela en est un. Mais qu’est-ce qu’on rit ! Du cartoon, à la farce en passant par l’humour noir, l’absurde et l’ironie, l’homme à la triple casquette (réalisateur-co-scénariste-acteur) explore tous les champs de la drôlerie. Il arrive à marier tendresse et inventivité tout en étant un peu gore (juste ce qu’il faut) ou en apportant, de-ci de-là, une légère touche de mauvais goût. Le film fonctionne aussi grâce à la magnifique interprétation de Sandrine Kiberlain dont la grâce naturelle se marie parfaitement à la folie ambiante. Albert Dupontel est décidément un sacré alchimiste !